Impossible d’évoquer la Bourgogne sans parler de ses fameux escargots !

Publié le : 18 mai 20217 mins de lecture

La Bourgogne est une recette que vous pouvez très bien varier et y associer divers accompagnements. Et sachez, avant toute préparation, que les plats bourguignons peuvent tout à fait s’ouvrir à tous les types de repas et les différents produits de la région.

Tous les produits disponibles en Bourgogne 

Actuellement, lorsqu’on parle de Bourgogne, certains pensent tout de suite aux fameux escargots. Selon la réglementation, les escargots de Bourgogne représentent les plats préparés à partir d’Helix Pomatia. C’est une variété d’escargots que certains nomment aussi « escargots gros blancs », qui sont très rares. D’après les constats, la consommation de cette espèce atteint les 30.000 tonnes par an. Les emplacements forestiers de la Bourgogne offrent également des récoltes de champignons magnifiques. Parmi eux, se trouve la Tuber uncinatum, une sorte de truffe qui est aussi des espèces en voie de disparition. La cuisine franc-comtoise est connue grâce à la viande de porc, avec laquelle la charcuterie et les salaisons sont préparées. Et la Bourgogne, elle, est connue pour ses vaches et ses volailles. Par ailleurs, si les poissons d’eau douce vous intéressent, sachez qu’ils ont aussi une place sur un plat de Bourgogne-Franche Comté. Car si vous ne le savez pas, la région possède, dans ses eaux, de nombreux sandres, truites, brochets, ombres, carpes, mais aussi certains écrevisses et grenouilles. Concernant les fruits et les légumes, leur production dans la région est faible. Toutefois, beaucoup d’oignons, de carottes, de choux et d’haricots dans certains potagers bourguignons. Pour les fruits, ce sont les pommes et les fruits rouges qui sont les plus produits. D’ailleurs, la Franche-Comté est le dôme de la cerise de Fougerolles. Le reste de la région comporte de myrtilles et de cerises marmottes. Enfin, les fromages sont des indispensables lorsqu’il est question de gastronomie locale. La Bourgogne est plutôt réputée pour ses fromages de lait de vache à pâte molle, tel que le Chaource. Tandis que la Franche-Comté, elle, est reconnue pour ses fromages à pâte pressée. Elle en vend près de 50.000 tonnes chaque année.

Quelques recettes préparées avec des escargots de bourgognes

Vous pouvez les déguster selon les préparations que vous préférez. En Bourgogne, les restaurants peuvent vous cuisiner de bons plats tels que les fricassées d’escargots en persillades, une cassolette d’escargots à la Dijonnaise. D’autre part, il est très bien possible de l’associer avec une grenouille. Ainsi, vous pouvez profiter d’un repas idéal préparé à partir de ces délices en mangeant des cuisses de grenouilles et d’escargots au riesling.

Quels sont les plats emblématiques possibles ?

Les plats qui proviennent de Bourgogne et la Franche-Comté ont un point en commun sur le côté fortifiant. Cela est possible grâce à l’héritage que la cuisine franc-comtoise a laissé, qui, jusqu’aujourd’hui, permet aux paysans de la région de s’auto-suffire durant des mois. Ces derniers ont alors fait un recours à l’élevage de vaches et de cochons pour, ensuite, produire leurs propres charcuteries et fromages. L’association de ces deux cuisines propose une cuisine riche et très diversifiée comme les ragoûts et les potées, souvent accompagnés d’oignon et de vin. Un plat symbolisant la région, le bœuf bourguignon est aussi un classique de la cuisine dans le centre de l’Europe. Ce ragoût met au sommet l’honneur de la viande et le vignoble bourguignons. Il se prépare généralement avec de la viande de Charolaise braisée qui est cuit dans un mélange de lardons, vin rouge, petits oignons et de champignons. Cette fois, si vous optez pour les poissons de rivière, la matelote variera selon la pêche. Les tranches de poisson sont bouillonnées dans une sauce de vin blanc et mélangé avec des pommes de terre, de croûtons et des lardons. Dans la région, les légumes sont, la plupart du temps, mijotés au beurre ou avec de la crème. Cette dernière représente les navets à la crème, les poireaux en matelote, l’échalotes et le vin rouge, etc. Évidemment, le fromage est toujours mis à l’honneur dans les plats de la Bourgogne. La fondue comtoise associée au vin blanc sec saura satisfaire les consommateurs durant la saison d’hiver. Il est aussi difficile de se passer des fameuses gougères, qui sont des plats à base de pâte à choux et de fromage, consommable à l’apéritif. Pour ce qui est des fruits, les framboises, les cerises et les métisses sont très bien placés dans les rangs des desserts bourgognes. Ils sont souvent les ingrédients utiles pour les repas tels que le tartouillat. Et se mange parfois entre le flan et le clafoutis.

Voici un exemple de recette Bourgogne

Vous pouvez commencer par préparer un rigodon bourguignon aux noix et noisettes. Un gâteau qui n’a besoin que des restes de brioches ou de croissants rassis pour la préparation. Pour le réaliser, faites bouillir 1⁄2 litre de lait avec une cuillerée de cannelle et un sachet de sucre vanillé. Retirez la casserole du feu. Écrasez 13 g de noisettes, 32 g de cerneaux de noix, 100 g de brioche. Faites fondre le beurre puis ajoutez 25 g de sucre dans un moule. Fouettez le mélange de 80 g de sucre avec 10 g de maïzena, 4 œufs, une pincée de sel. Mélangez le lait, les noix et les noisettes ainsi que la brioche, et placez cette préparation dans le moule. Préchauffez le four à 180° et enfournez le tout pendant 45 minutes. Attendez au moins 2 heures avant de passer au démoulage de votre Bourgogne.

 

Plan du site